Comment calculer le tarif de vos séances de bien-être?

Comment définir les prix de vos séances de bien-être? Quels éléments rentrent en compte pour calculer un tarif de séance? Quels sont les erreurs à ne pas commettre pour fixer les tarifs de vos séances?

 

Bonjour à Tous et Toutes,

A combien puis-je facturer ce soin?

Voilà une bonne question! Une question que j’ai d’ailleurs souvent entendu à la sortie de formations de bien-être. Nous allons voir comment vous apporter une réponse!

Cet article est spécifique au régime auto-entrepreneur. Sous ce statut, vos charges ne sont pas déductibles et sont à vos frais.

Vous avez appris un métier dont vous souhaitez vivre, vous avez travaillé dur pour obtenir vos examens et vous vous êtes formés dans des écoles qualifiées afin de proposer les meilleures prestations possibles..Tout cela va avoir aujourd’hui un prix! Il va falloir apprendre à la fixer.

Nous verrons qu’une même séance, de deux praticiens sortant de la même formation, n’aura pas le même prix selon l’endroit où vous exercerez:

Une séance de massage ou une consultation en province par exemple n’aura pas le même coût qu’une séance à Paris…tout simplement parce qu’elle dépend de vos charges. Autrement dit de ce que vous investissez pour fournir votre prestation. Votre séance est également votre revenu.

Cependant, quand le client vous paye, c’est comme si vous perceviez une somme brut. De cette somme, vous allez déduire vos frais et vos charges afin de calculer en net le prix réel de votre séance, ce qui restera dans votre poche une fois les rétributions faites.

Au  départ les praticiens sont tentés par le fait de fixer des prix bas. Ils pensent que cela peut attirer plus de clients et qu’ainsi ils pourront toucher le plus grand nombre. Pour avoir été de ces débutantes et pour avoir pensé ainsi, je n’en retire rien de bon.

La grosse erreur dans ce discours est qu’il n’y a pas eu d’étude préalable de la concurrence!  Si pour les mêmes soins qu’un autre praticien vous proposez des tarifs à 20€ moins chers, que penseriez vous en tant que client?

La plupart pense au contraire que le prix est plus bas certainement parce que la qualité et le soin sont moins bons que chez la concurrence. En fait, cette différence de prix sera plus facilement assimilée à un manque d’expérience et de qualité, ne vous facilitant pas la tâche pour développer votre activité et valoriser votre image professionnelle en tant que praticien.

C’est un peu comme quand vous faites vos achats, inconsciemment nous pensons plus facilement qu’un produit plus cher est de meilleure qualité qu’un autre. Du moins, nous nous posons tous la question de savoir ce qu’à de moins, un produit moins cher.

Toutefois, le prix doit rester à la hauteur de ce que votre prestation offre.Vous ne pouvez pas offrir une séance de réflexologie à 300€ si votre séance est tout à fait commune! Vos clients seront satisfaits et parfois même prêts à dépenser un peu plus cher s’ils savent que vous fournissez de la qualité et que le prix de vos prestations n’est pas du vol!

Vous venez de découvrir un protocole dont vous seul avez le monopole et qui a séduit les médias? Là en effet, vous pouvez vous permettre de proposer des soins à un prix de luxe. Sinon, vous proposez un soin de qualité où vous savez qu’il y a beaucoup de concurrence, vous fixez votre prix en fonctions des éléments suivants:

1- Le coût de votre local: Il va varier selon si vous payez un loyer ou si vous louez l’espace à l’heure. Il dépend de votre ville, de votre situation et du type de clientèle que vous souhaitez séduire.

Par exemple, vous payez un local 10€ de l’heure. Pour un soin d’une heure, vous avez défini un prix à 50€ le soin. Votre prix réel est dans un premier temps de 40€ (reste à déduire les frais matériels, votre déplacement éventuel..)

Deuxième exemple, vous payez votre local 500€/ mois. Imaginons que vous proposez un planning sur 5 jours à raison de 5h/jour ( temps maximum de rendez-vous proposés dans votre journée, ou nombre de rendez-vous possibles par jour) .

En moyenne, cela représente 25 heures à la semaine ( 5×5) et 100 heures au mois (25×4). Pour calculer à combien vous revient votre temps d’occupation du local à l’heure, il vous suffit de diviser 500/100 = 5€  Ainsi, quand votre client vous paye, vous déduisez le prix de votre loyer de celui de la séance.

Dans la majorité des cas, le local coûte au minimum 5 à 10€ par heure. Sur Paris, beaucoup de praticiens vous propose des partages de locaux à 300€ pour 2 demi-journées dans la semaine. Soit 2×4 heures de travail = 8 heures par semaine, ou 32heures/mois. 300/32 = 9€

Ceci est une estimation si votre cabinet était rempli et tournait à temps plein! Au départ, il n’est pas évident de subvenir à un loyer quand les clients sont peu nombreux, à moins de travailler directement avec un espace aménagé chez vous.

2- Le coût de votre matériel : Le prix du soin varie également si vous avez investi dans un appareil spécifique ou si vous utilisez des huiles! Vous venez d’acheter un appareil à 400€, il va falloir le rentabiliser.

3- Vos frais de transports ou de déplacements : Selon si vous vous déplacez à domicile où si vous recevez vos clients dans votre cabinet, le prix ne sera pas le même. Intervenir chez un client à un coût en terme de temps de trajet et de frais de déplacement. Selon votre mode de déplacement, il vous est facile de demander un reçu pour réaliser sur un mois, le coût que vous consacrez à vos déplacements chez vos clients. Pour les déplacements en voiture, vous pouvez calculer vos frais sur Mappy.

4- La concurrence : Vous devez étudier les prix et soins proposés par la concurrence dans votre secteur afin de vous aligner. Vous devez être crédibles et avoir confiance en vos compétences. Ce qui n’est pas évident quand on débute une activité! Votre stratégie de communication vous permettra de vous différencier des concurrents, pas votre prix. Du moins je vous le déconseille.

Vous vous installez place Vendôme à Paris…vous ne toucherez pas la même clientèle que si vous pratiquez à côté de chez Disney! Voyez quelle clientèle est susceptible de venir dans votre cabinet en fonction de votre implantation. Avec qui souhaitez-vous travailler? Vous travailler pour des hôtels de luxe? Vous travailler dans un petit village?

5-Vos charges ! Ce que vous rétribuez à l’URSSAF !

En tant qu’auto entrepreneur en profession libérale, nos professions relèvent de la CIPAV et sont en moyenne à 19% de charges. Pour être certaine de ne pas me tromper, je calcule à 20%.

Soit le prix de ma séance de massage 45mn à 55€ = 11€ de charges (20%) soit en réalité 44€ le soin.

En résumé

Ainsi vous avez fixé le prix de votre séance de réflexologie à 60€ pour 1heure. Vous payez 10€ de loyer (=50€) , 20% de charges (=40€), votre matériel (table, chaise, crèmes) revient à 5€/heure (=35€). Le coût réel de votre séance, ce qu’il vous restera pour vivre est de 35€, soit presque la moitié de votre prix.

Un prix ne se fixe pas à la tête du client, il doit être le même pour tout le monde et bien calculé afin de savoir comment assurer vos arrières et vivre de votre métier. A ce niveau, j’ai constaté beaucoup d’abus suite à une mauvaise estimation des coûts et parfois un non calcul complet! Comment les prix avaient été calculé? cela reste un mystère!

Inutile de vous préciser que tôt ou tard, les problèmes sont apparus et les clients pas vraiment satisfaits de voir ce manque de rigueur dans la gestion d’un cabinet ont fini par déserter les lieux! . Avant de vous lancer, il faut des bases solides et penser votre projet. C’est une sorte de business plan! L’étude de votre secteur, de votre marché, de la concurrence, de votre clientèle…il n’y a pas hasard, pour réussir il faut prévoir et ne pas se lancer tête baissée!

Related posts:

  1. Comment choisir votre école de formation en médecine douce et bien-être?
  2. Praticiens bien-être : où trouver votre tenue professionnelle?
  3. Comment choisir votre assurance responsabilité civile professionnelle?
  4. Monter votre cabinet, les 4 discours courants!
  5. 10 erreurs à ne pas commettre en tant que praticien Bien-être!

Tags: calculer mes coûts de prestations, comment calculer le prix d’une séance?, définir tarif séance réflexologie, définir tarif soin relaxants, définir tarifs séances massages, fixer le prix de mes séances, tarifs et séances de bien-être, vivre de ses prestations bien-être

 

Comment soulager vos jambes lourdes?

Dans la rubrique : » les maux du praticien« , vous trouverez plusieurs articles sur les douleurs liées aux postures de notre profession et des solutions pour vous aider à prendre soin de vous. Dans ce sujet, nous aborderons la fatigue des jambes et les problèmes de circulation.

Quelques conseils pour soulager vos jambes lourdes au quotidien

Travailler debout ou assise trop longtemps sont beaucoup de contraintes pour le bon fonctionnement de la circulation sanguine et lymphatique.La fatigue se fait ressentir dans les jambes et une lourdeur, comme un poids à la cheville se fait ressentir en fin de journée.

  • Jambes surélevées, rien de mieux qu’une séance de pédalage. Puis passez vos jambes sous l’eau froide et massez des chevilles vers les cuisses en suivant le sens du retour veineux.
  • Avez vous essayé une séance de palper rouler manuel? Une séance de circulatoire des jambes? Établissez des partenariats avec d’autres praticiens! Un échange de séance de temps à autre permet de se remettre d’aplomb.
  • Marchez quotidiennement, Délassez-vous les jambes entre deux séances.
  • Surélevez les pieds de votre lit de 5 à 10cm, cela permettra un excellent retour veineux pendant votre sommeil.
  • Dans votre alimentation, privilégiez les aliments riches en vitamines C,E et flavonoïdes (pomme, myrtille, cerises), ce sont des alliées formidables de vos veines. Même si vous n’avez pas toujours le temps de manger au cours de votre journée, pensez à avoir sous la main des aliments de qualité et simple à emporter. Votre qualité de vie ne doit pas être complètement affectée par votre travail. Vous pourrez le lire dans un prochain article: vous êtes votre meilleure publicité.
  • Choisissez bien vos chaussures, le bon talon fait 4 à 5 cm. Travailler  avec des chaussures à plat n’est pas forcément agréable et bon pour vos jambes et votre dos.
  • Faites des bains de pieds d’eau salée en fin de journée
  • Utilisez la phytothérapie et l’aromathérapie pour aider et soulager votre organisme. La vigne rouge, le fragon, les huiles essentielles de Menthe Poivrée, de Cyprès…demandez conseil à votre pharmacien!